N’oublions pas le massacre de Charonne

Métro Charonne

Le 8 février 1962, 20 000 personnes participent à Paris à une manifestation contre les attentats de l’OAS et pour la paix en Algérie. A l’issue de ce défilé pacifique, les forces de l’ordre chargent les manifestants aux abords de la station de métro Charonne (11e). Un déchaînement de violences policières qui fera neuf morts et plus de 250 blessés.

Ces neuf travailleurs syndiqués de la CGT, dont huit étaient membres du Parti communiste français, ont été sauvagement assassinés par des brigades spéciales de police, sur l’ordre de Maurice Papon, alors Préfet de police de Paris, et de Roger Frey, ministre de l’Intérieur du gouvernement de l’époque.

Charonne 1962
08/02/1962 – Métro Charonne