REFERENDUM ADP : Tous concernés

Referendum ADP

Que l’on prenne l’avion ou pas, que nous soyons Franciliens ou pas, le projet de privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) nous concerne.
Pourquoi ?
1) Il s’agit tout d’abord de préserver un service public national. 80% du trafic Français se déroule sur les aéroports parisiens (Orly, Roissy, le Bourget). Ils représentent des infrastructures d’intérêt général.
2) Mettre  un  coup  d’arrêt  aux  privatisations.  Après  France  Télécom, EDF et GDF, les autoroutes, nous constatons que la vente de ces grandes entreprises n’a servi que les intérêts des financiers et actionnaires.

Le démantèlement des services publics impacte directement notre vie quotidienne.

Alors pour une fois que nous avons la possibilité de nous exprimer, sachons saisir l’occasion.

Le rassemblement  très  large  des  groupes  communistes,  du  PS,  de  LFI et des parlementaires de L’UDI et LR, fait  rarissime,  avec  248 voix ont voté une proposition de loi reconnaissant ADP comme un service public national, ouvrant ainsi la possibilité d’un référendum, selon la constitution, si le gouvernement maintient son projet de privatisation.
Maintenant  l’objectif  est  d’obtenir  4,7  millions  de  signatures,  soit  10% du corps électoral, pour réaliser effectivement ce référendum.

 Comment s’exprimer ?
- Aller sur le site www.referendum.interieur.gouv.fr
- Se munir d’une pièce d’identité et de sa carte d’électeur.
- Il faut donner son identité complète (nom et ensemble des pré-noms figurant sur la carte d’électeur)

Un bureau de vote physique doit être ouvert dans la commune la plus peuplée de chaque canton, selon la Loi.
Pour Boucau, nous avons sollicité Mr le Maire.
La consultation est ouverte depuis le 13 juin, elle durera neuf mois, jusqu’au 13 mars 2020.
Nous pouvons gagner ce référendum. Il est possible de dire non aux privatisations  !