Vie de quartier

Lassalle Barthassot

Dans la vie, faut pas s’en faire chantait Maurice Chevalier… Cette chanson devait être reprise en cœur par les habitants des rues Georges Lassalle, Barthassot ou Petit Nanot.

Pourtant la colère fait place à l’enchantement annoncé par la Municipalité. Les travaux s’enchainent avec des informations contradictoires. Et même des situations graves voir dramatiques.
Toutes les demandes de concertations ne font l’objet que de sourires ou de réponses à la Ponce Pilate.
Les habitants prennent leurs affaires en mains, ils refusent les décisions sans débat.

La sécurité des adultes mais surtout des plus jeunes et des ainés est en jeu.
Plus loin c’est le droit à une vraie citoyenneté qui est en cause.

Associés aux habitants du Petit Nanot ils exigent qu’une vraie concertation ait lieu: la remise en place de la barrière pompier rue Barthassot, un projet de circulation construit avec les habitants de la rue Georges Lassalle, un plan de désenclavement pour le Petit Nanot.

Une lettre ouverte sera déposée à l’attention de Monsieur Le Maire.

Les habitants sont prêts à débattre.
La démocratie Participative, rien de plus juste pour laisser la parole et le droit de décision à ceux qui vivent sur place.

Bien sûr les communistes et leurs élus soutiennent cette démarche. Affaire à suivre…

Franck S.