Confiance et transparence ?

On peut sérieusement s’interroger sur ce slogan du site Boucau Convivial qui est infirmé par les faits :

La tentative de minimiser l’annulation des élections en regard des irrégularités constatées par le tribunal administratif de Pau et la confirmation de cette annulation par le Conseil d’État suite à l’appel introduit par l’ancien maire ne traduit pas la transparence pas plus qu’elle ne donne confiance. Deux juridictions ont jugé les faits, il n’y a là aucun doute. Ce texte dans Boucau Convivial déforme la réalité, ce site internet n’était pas « mal référencé », il était illégalement référencé.
Répéter plusieurs fois un mensonge n’en fait pas pour autant une vérité !

La loi s’applique à tous et notamment à un ancien premier magistrat.

Exposer à la population boucalaise que ces évènements ne sont que des broutilles relève de l’irrespect pour les habitantes et habitants boucalais ainsi que pour les magistrats qui ont pris cette décision.

La défense des valeurs qui « vous animent » ne sautent pas aux yeux de manière évidente.